KIOSQUE : La justice freine le développement immobilier de la station de l'Alpe d'Huez.

28 juillet 2019
Télécharger le podcast

 

Et oui après avoir déjà annulé le plan local d’urbanisme, le tribunal administratif de Grenoble a retoqué l’arrêté préfectoral autorisant la création d’une unité touristique nouvelle à L’Alpe d’Huez et la construction de 4 600 nouveaux lits. Le jugement du Tribunal administratif de Grenoble est tombé le 4 juillet dernier.Mais l’ex-Frapna, qui se nomme désormais France nature environnement (FNE) Isère, a décidé de le rendre public, seulement, le vendredi 19 juillet dernier.

Et cette association de défense et de protection de la faune et de la flore sauvages avait donc déjà obtenue gain de cause en octobre 2017,

Tout à fait, avec l’annulation du PLU de la commune d’Huez. La justice reproche donc à la collectivité « de ne pas avoir pris en compte sérieusement la problématique des lits froids (ces lits touristiques demeurant inoccupés pendant une grande partie de l’année). La station compterait 65% de lits froid ce taux est le plus élevé des Alpes. Et pour le juge administratif, ce n'est pas tout, la station n'a pas pris les mesures nécessaires pour se reconvertir dans un tourisme davantage tourné vers les quatre saisons. L'approche économique de son fonctionnement porte quasi exclusivement sur son activité hivernale

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article